Warning: file_exists() [function.file-exists]: open_basedir restriction in effect. File(/mnt/162/sdb/8/a/cnvv/visites/libs/Html/QuickForm/Rule/style.css.php) is not within the allowed path(s): (/mnt/116/sdb/8/a/cnvv) in /mnt/116/sdb/8/a/cnvv/site2011/articles/2005-05-16_open_micro_fred.php(1) : eval()'d code on line 1
Club Nautique de Vaulx en Velin - MJC Vaulx-en-Velin section voile cnvv.free.fr
Accueil  |  Régates  |  Agenda  |  Activités  |  Accès au club  |  Plan d'eau  |  Album  |  Articles-Récits  |  Tarifs  |  Contact  |  Liens  |  Météo

retour

National Open Micro / National Go-Neptune
organisé par le CNVV du 14 au 16 mai 2005

par Frédéric

 

Le National Open Micro, organisé par le Club Nautique de Vaulx en Velin a réuni, pour le week end de la Pentecôte, 25 micros répartis parmi les 3 catégories : 4 micros protos, 13 micros régate et 8 micros croiseurs.

Une organisation de qualité, à terre comme sur l’eau, a permis de courir 6 manches. Les conditions météorologiques n’ont pourtant pas été très favorables. Le temps pluvieux orageux du samedi a été suivi d’une journée de « pétole » le dimanche heureusement conclu par un parcours côtier en fin de journée. Le lundi, les 2 manches prévues ont été courues dans un vent de sud de 4 à 8 nœuds.

Le National Open Micro a permis d’accueillir 4 nationalités : Belgique, France, Espagne et Suisse et des voiliers provenant de Perros Guierrec, Charleville Mezières, Nantes, Vitrolles, Narbonne, Hyères, Saint Etienne, Vassivières, Carmeaux et Viry Chatillon.

A noter la présence d’un tout nouveau Micro Proto Espagnol. Cette régate étant pratiquement la première mise à l’eau du voilier, il n’est pas encore au point et ses résultats ne peuvent pas être pris en référence. Gustavo MELOGNO DIAZ a construit ce micro proto après avoir découvert le micro en Argentine. Il lance ainsi la classe micro en Espagne. Ce micro devrait être diffusé en version croiseur et régate.

Le Yorc 5.50 du chantier d’Alain LEGAL a également fait impression. N’étant pas conforme aux règles de classe micro, il n’a pas pu être classé mais l’enseignement tiré de la confrontation avec des micros très performants sera intéressant pour l’avenir de ce nouveau prototype. Les configurations classique micro (18.5 m² au près) et maxi (26 m²) ont également été comparées.

Quelques défections ont malheureusement réduis le nombre de participants à ce rassemblement. Le Lundi de Pentecôte ainsi que le calendrier des régates, chargé en mai, a en effet contraint une bonne dizaine de voiliers à décliner l’invitation. Cela a été notamment le cas de Jacques Pottier sur son Microsail récemment sorti du chantier Franck ROY à Marans (17).
Par ailleurs, Jean Pierre DiPede sur Go 5.50 (chantier Go Catamaran – Marans (17)) et Leonid CERNID sur Dotan de Lettonie ont du déclarer forfait, malgré leur pré inscriptions, par manque de préparation de leur voilier. Nul doute que ces nouveaux micros se feront remarquer lors des prochains rassemblements micros.

Les micros se retrouveront lors des prochaines étapes du Tour de France Micro avec notamment l’étape de Novembre à Hyères qui coïncide avec le Championnat de France des Monotypes où les Go Neptune sont reconnus en tant que classe monotype.

En 2006, la Micro Cup, Championnat du Monde des Micros sera organisée à Mèze sur l’étang de Thau. Le National Open Micro aura lieu à Morlaix ou à Strasbourg.

Les régates :
Samedi 14 Mai
Le briefing, organisé à 14h00 par le comité d’organisation a permis la présentation aux participants des différents organisateurs de la manifestation. Après quelques rappels des règles fondamentales de course, les micros hissent leurs voiles pour une après midi de régate avec 4 manches programmées. Le faible vent de sud permet à Maryvonne Dejeammes, présidente du comité de course de mouiller un parcours olympique. Le vent faiblissant, cette première manche est réduite avec arrivée au vent et une deuxième manche est immédiatement relancée.

Lors de la deuxième manche, un parcours olympique, le vent tombe complètement alors que la majorité de la flotte est au milieu du troisième et dernier près. Quelques voiliers attardés prennent l’option de partir sur la droite du plan d’eau. Option payante, puisque le vent rentre à ce moment par la droite, ce qui leur permet de filer, au bon plein, vers l’arrivée tandis qu’une grande partie de la flotte ne peut que constater l’erreur commise…

La dernière manche, un parcours banane, est également raccourci, mais cette fois ci avec arrivée sous le vent. Le temps est de plus en plus menaçant et les équipages se font « cueillir » par une averse. Le vent tombe complètement ce qui avantage les premiers voiliers

A la fin de cette première journée, Grivel (Proto Toupideck) a pris le dessus sur les deux autres protos présents : Fournier R. (Wild boat) et Diaz (Lince). Ce dernier n’étant pas réellement menaçant ; il régate plutôt en milieu de tableau avec les Neptunes.
Baigue (Gem Nana) fait forte impression avec une manche gagnée au scratch temps compensé. Il est en tête des Micros régate suivi par Novak F. (Neptune Epsilon) et Levêque (Neptune Crijosan).
Boutin (Corsaire Poisson Rouge) et Chamontin (Corsaire Zébulon) ont déjà pris le large devant les autres Corsaires menés par Pierret (Corsaire Adélaïde).

Dimanche 15 Mai
La journée est passée à attendre le vent et plusieurs concurrents en profitent pour peser leur voilier. L’association Go Neptune organise une réunion de ces sociétaires pour faire le point sur le développement de la classe. Un compte rendu spécifique à cette réunion a été rédigé et diffusé aux adhérents. Proposition est faite d’organiser le National Go Neptune 2006 à l’occasion de la Micro Cup à Mèze.
Comme prévu, le vent thermique se lève en fin de journée. Il souffle du N-E et s’établit rapidement. Le comité lance donc une manche sous forme de parcours banane. Le vent étant quand même oscillant, la ligne est très favorable au comité et 5 voiliers font l’objet de rappels individuels. Malgré le côté favorable sur la droite de la ligne, le vent rentre depuis le pont d’Herbens, c’est à dire sur la gauche du plan d’eau. Ainsi, les voiliers partis sur la gauche, malgré leur position défavorable, bénéficient de vent frais et surtout « touchent » plutôt des « bouffes ». Le passage à la bouée est donc favorable pour ces voiliers (Toupideck, Nana et Epsilon).
L’ordre de passage s’établit à partir de cette première marque.
A l’arrivée, on retrouve Grivel sur Toupideck, Baigue sur Nana, Novak F. sur Epsilon et Levèque sur Crijosean. Mais le comité ne fait pas sonner la corne pour ces deux derniers voiliers, ce qui signifie « départ prématuré » et c’est Delahaie sur Le Gône qui remporte la place de 1er Neptune.
Gilbert MAURY, le jaugeur du National est tout de même là pour contrôler les premiers voiliers. Ainsi, Crijosan, malgré sa disqualification pour départ pré maturé, doit satisfaire, avec succès, au contrôle de jauge.

Après cette manche, le classement n’est pas beaucoup remaniée puisque la 4ème manche courue permet d’enlever la plus mauvaise.

Lundi 16 Mai
Le programme prévoyait un signal préparatoire à 10h00 et c’est à 10h00 précise que le comité hisse le pavillon de série Micro !
Le vent est en effet établi au Sud / Sud-Sud-Est 5 nœuds.
Un parcours côtier est lancé dans un temps humide digne de la côte Bretonne !
Une nouvelle fois, les mêmes voiliers se retrouvent en tête de la flotte : Grivel sur Toupideck, Baigue sur Nana, Fournier R. sur Wild Boat, Novak F. sur Epsilon et Levêque sur Crijosan.

Immédiatement après l’arrivée du dernier voilier, un petit parcours banane est lancé. Le premier bord de près est court et le passage à la bouée de près est très serré. Ca se bouscule un peu, mais ça passe sans réclamation…Jean Pierre Le Magadur, président du Comité de réclamation, était néanmoins prêt à instruire…
Fournier R. arrache la première place en temps réel devant Grivel, 2ème. Boyer sur Moutonne, président de l’association de classe Go Neptune, réalise une superbe performance en terminant 3ème au scratch et 1er micro régate, suivi par Baigue sur Nana et Delahaie sur Le Gône. En Croiseur, Pierret sur Adelaïde remporte cette manche, suivi de Boutin sur Poisson rouge et Chamontin sur Zébulon.


Au classement final, Grivel sur Toupideck (Scratch temps réel et compensé) et Baigue sur Nana (Régate) remportent, haut la main, la régate dans leur classe respective.
En croiseurs, Boutin sur Poisson Rouge remporte la régate, mais le classement Corsaire est remporté par Chamontin sur Zébulon.
Le National Go Neptune est remporté par Novak F. sur Epsilon au bénéfice du nombre de manche de 1er remporté.